Meilleurs voeux 2023

Demain ne peut mourir

Il fut un temps où un canon c’était une jolie fille. Une bombe, c’était une fille à la fois jolie et sexy. Et pour mériter le qualificatif de bombe atomique, il fallait en plus qu’elle fût assignée au domaine du fantasme plutôt qu’à celui de l’expérience vécue. Sa dangerosité présumée en maintenait plus d’un à distance. Les mots illustrent l’air du temps.

À la même époque, l’apocalypse quittait peu à peu le registre de la révélation biblique, sécularisation oblige, pour investir celui de la distraction. Son évitement était mis en scène par le truchement d’un agent secret, seul à même de maîtriser les « bombes » qu’il croisait sur son passage. L’humour se joue de l’air du temps.

L’avenir tenait alors plus de la promesse que de la menace. Non que la vie humaine fût tous les jours radieuse mais, revêtue de mots et d’un peu d’humour, elle laissait augurer des lendemains meilleurs.

Le changement d’ambiance n’aura échappé à personne. Entre ciel vidé et racines coupées, homo œconomicus déambule à présent, ivre de sa prétendue liberté, à la recherche d’un sens au vacarme du monde. Muni de son seul individualisme et guidé par ses seules émotions, il ne lui reste bien souvent qu’un choix limité entre fuite en avant et repli sur soi. Un contre tous et tous contraints. Les mœurs façonnent l’air du temps.

Et pourtant !

Et pourtant le basculement qui s’opère sous nos yeux recèle une occasion, une occasion de lucidité, celle dont René Char disait qu’elle était la blessure la plus proche du soleil.

Certes, nul ne peut désormais rester dans le déni qui le protégeait jusqu’ici. Mais, si l’avenir semble peu engageant, faut-il pour autant démissionner ? Se dérober serait oublier que Demain sera. Demain sera pour ceux qui aujourd’hui en sont. Aussi l’effraction du réel pourrait-elle bien nous révéler à nous-mêmes, nous incitant par là à emboiter le pas juste.

« Et vivre, peut-être, n’est que cela : se frayer un chemin à travers les aléas » écrivait Laurent Gaudé dans « Ecoutez nos défaites ».
Abandonner nos illusions et cheminer d’un pas incertain (mais confiant), c’est vivre plus, c’est vivre vraiment.

Alors Oui, Demain sera vivant

Toute l’équipe de FIDEXI
vous souhaite une excellente année 2023

Articles en lien

Nue-propriété : lancement commercial à La Ciotat

Découvrez en avant-première la prochaine résidence en Nue-propriété à La Ciotat (13) :...

Lire la suite

Nue-propriété : lancement commercial à Vence

Découvrez en avant-première la prochaine résidence en Nue-propriété à Vence (06) :...

Lire la suite

Location meublée : lancement commercial à Tarbes

Fidexi lance en commercialisation la nouvelle résidence séniors, en Location meublée, “Le...

Lire la suite